LE CANON 5D MARK II UTILISE PAR MATHEW LIBATIQUE DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE SUR LE FILM IRON MAN 2

Canon a révélé hier via un communiqué de presse, que son reflex plein format, le 5D Mark II, avait été utilisé pour tourner une des scènes du film Iron Man 2. Une nouvelle preuve si il en est besoin de la place que peuvent prendre les reflex dans le monde du cinéma et plus largement de la vidéo.

Le Canon 5D Mark II utilisé pour filmer une scène d’Iron Man 2

Le directeur de la photographie du film, Matthew Libatique, dévoile ainsi avoir utilisé plusieurs Canon 5D Mark II pour filmer une partie de la scène qui se déroule lors de Grand Prix de Monaco. Les appareils, disposés des quatre côtés du véhicule et sur l`avant, ont permis selon lui d`obtenir des images impossibles, ou du moins très difficiles à obtenir avec des caméras 35mm classiques.

« Aucune autre caméra ne peut véritablement être utilisée dans les endroits aussi étroits que le Canon 5D Mark II, et aussi facilement. Nous avons obtenus des angles en plus que nous n`aurions jamais été capables d`avoir en caméra 35mm sans de gros efforts supplémentaires. »

Matthew Libatique a également été convaincu par la qualité d`image obtenue, qui après calibrage s`est parfaitement intégrée au reste du film. Il a principalement utilisé les (sympathiques) objectifs EF 14mm f/2.8 L, EF 24mm f/1.4 L, et EF 16-35mm f/2.8 II L. Ce n`est pas ici le premier exemple de grosses productions hollywoodiennes qui utilise des reflex. On se souvient que l`épisode final de la saison 6 de Dr House a été entièrement filmé au 5D Mark II.

Mais en France aussi le phénomène fait son chemin dans le monde professionnel. A la télévision tout d`abord : Nouvelle Star, Zone Interdite, Télé Matin, et même certains journaux de LCI ont tous récemment utilisé des reflex pour certaines séquences de leurs émissions. Durant le Festival de Cannes, l`émission « L`invité » sur TV5 a été entièrement réalisée avec un Panasonic GH1. Au cinéma également : pour son dernier long métrage, Ma part du gâteau, Cédric Klapisch a utilisé un Canon 1D Mark IV.

Au-delà des grosses productions, et même si en règle général de nombreux accessoires sont ajoutés à ces boîtiers (pour améliorer pour partie l« ergonomie, pour partie le rendu de l`image), qui font grimper l`addition finale d`un équipement professionnel, il est clair que ces appareils offrent des perspectives particulièrement intéressantes pour les cinéastes / réalisateurs indépendants en leur ouvrant des territoires jusqu`ici interdits.

Alors prêts à tourner le prochain blockbuster de l`été avec votre reflex ? ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s